Programme de la liste PTB+ pour la commune de Namur

« Un Namur à deux vitesses, le PTB+ n'en veut pas »

Le PTB+ ne croit pas que c'est en rentrant dans le jeu de la concurrence libérale entre villes que nous sortirons de cette crise sociale sans précédent. Ce n'est pas en rentrant dans la concurrence pour savoir qui va attirer le plus de touristes, le plus de nouveaux habitants à haut pouvoir d'achat ou le plus de promoteurs immobiliers que l'on va relancer notre ville.

Le PTB+ ne croit pas que c'est en rentrant dans la concurrence libérale entre communes pour savoir qui a le plus de surfaces commerciales que l'on va relancer notre économie : ces dizaines de milliers de mètres carrés de nouvelles surfaces commerciales ne trouveront d'ailleurs pas de nouveaux acheteurs vu le blocage salarial imposé aux travailleurs.

Le PTB+ ne croit pas que c'est en acceptant la logique libérale de la privatisation des services publics que nos quartiers renforceront leur cohésion sociale. Fermeture de bureaux de poste, disparition de bureaux de banques, raréfaction des distributeurs de billets, appauvrissement des écoles de quartiers. Il est indéniable que la concurrence libérale retire des services publics dans les quartiers.

Le PTB+ ne croit pas que c'est en attendant les investissements immobiliers privés que l'on va résoudre les immenses besoins en logement sur le territoire de notre ville. Les investisseurs ne viennent que quand c'est rentable. Pas quand c'est socialement nécessaire.