SAGREX, les grévistes victorieux

Des grévistes victorieux

Beez : les ouvriers de Sagrex étaient en grève !

La trentaine d'ouvriers de Sagrex ont repris le travail ce matin.

Leur action a porté ses fruits !

Ils obtiennent une augmentation de leurs chèques repas à partir du 1er octobre (de 7 à 8 euros, comme demandé) et une assurance dentisterie et ophtalmologie (modalités techniques à définir).

L'accord conclu prévoit aussi la mise en place d'un encadrement de reprise sereine avec le chef de centre.

Les ouvriers étaient partis en grève face au refus net de la direction sur leur somme toute modestes revendications.

Car pour l'entreprise Sagrex - qui appartient au géant cimentier Heidelberg-CBR – le coût de ce cahier de revendications est minime.

Une fois de plus, la preuve est faite que la lutte paie (même en ces temps difficiles pour le monde du travail).

Félicitations aux ouvriers de Sagrex pour leur combat.

Prêt à remplir cette enquête?