Laloux repond aux attaques

Le dossier NEW, les réponses de Frédéric Laloux aux questions du PTB. Réponses qui, sommes toutes, n'en sont pas, ou qui suscitent encore plus de questions...

#ReconquerirLaVille #NEW #FaireTouteLaClarté

Comme le note la DH de ce matin, le dossier révélé par le PTB sur l’asbl NEW
(Namur Europe Wallonie, voir ici : https://ptb.be/articles/bienvenue-chez-new) continue de faire des remous.

Frédéric Laloux (PS, que le bourgmestre cdH Maxime Prévot a débauché du conseil communal pour le nommer à la tête de l’asbl) « regrette que sa gestion transparente soit qualifiée de suspicieuse par le PTB notamment ». Et il tente de « répondre aux attaques », donc.

Quelles sont ses réponses ?

M. Laloux explique que « le public peut lui-même vérifier : nos 4 derniers rapports d’activité sont sur le site... ». Or, et chacun peut le voir par lui-même, ces rapports d’activté apportent très peu d’éclaircissements sur les activités de NEW. Et, surtout, aucun chiffre n’est disponible… Il poursuit : « et les comptes sont déposés au tribunal de Namur. » Ce qui serait une preuve de transparence selon lui, donc. Or, c’est une preuve de légalité (ce que le PTB n’a jamais nié) mais pas de transparence…

Sur le subside versé par la Ville (383 000 euros), ce serait « historique ». C’est faux. Ce montant se retrouve dans les comptes de 2016 et de 2017. Donc, ce subside n’est pas « historique » mais est la norme de ce que NEW reçoit chaque année de la part de la Ville (soit 20 fois plus que les Restos de Coeur, par exemple..).

« Si NEW ne s’en occupait pas, la ville devrait engager du personnel. » Le PTB ne voit pas vraiment où se trouve le problème. Autant que les relations internationales de Namur soient gérées par la ville. C’est même une question de bon sens…

« Pourquoi l’asbl NEW est-elle critiquée ces derniers temps ? » demande la DH à M. Laloux. Réponse : « Je pense que le PTB a lu un article pendant la mission en Louisiane et en a conclu que le groupe était en vacances. » Faux. Nous avons lu tous les articles sur le sujet et nous en avons produit nous-mêmes... (lire ici https://namur.ptb.be/louisiane_2018)
De nombreuses questions posée à l'époque restent d'ailleurs sans réponse...

Concernant le voyage en Louisiane, M. Laloux précise que la note par personne s’élève à 1 300 euros et que cela concerne 14 personnes. Donc, cela a coûté, selon lui, 18 200 euros à la collectivité… Pour quel(s) résultat(s) ? Cela, il n’en parle pas… Personne ne sait, en dehors des participants à ce voyage peut-être, quelles seront les retombées pour les habitants de Namur, qui ont payé ce voyage...

Malheureusement, M. Laloux ne répond toujours pas sur le fond du problème. Pourquoi la Ville a-t-elle créé une asbl pour se vendre aux frais des contribuables ? Pourquoi cette opacité, bien réelle, n’en déplaise à M. Laloux ?

Pour le PTB, une autre ville est possible. C’est d’ailleurs le coeur de sa campagne. Rejoignez-nous pour une ville à la mesure de gens et pas pour des promoteurs immobiliers qui ne pensent qu’au profit et pas aux habitants !

https://namur.ptb.be/agir

#ReconquérirLaVille
#CEstNEWQuiPayons #Assez


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?